Nice. La Merenda. Cuisine de coeur

photo41 photo40 photo39 photo38C’est à travers des restaurants comme La Merenda que l’on tate le pouls d’une ville. Si sa gastronomie se comporte bien, si il y fait bon vivre et si tout n’est pas laissé à l’abandon. Je vous rassure, Nice se tient à merveille et Dominique Le Stanc en est un des médecins principaux. Bien plus, il cultive le sens du goût de manière primaire en y injectant de ça et là le plus grand savoir-faire.

Presque seul en cuisine, un oeil sur le piano et l’autre en salle, il dirige son navire comme un vieux loup de mer, dérivant au fil du vent, le regard toujours pointer vers le sud. Pistou, panisse, lavande, olive, c’est tout un inventaire du Pays qui baigne dans vos assiettes, afin de former une bonne fois pour toute, le vrai vocabulaire gustatif de la vraie cuisine, dites avec le coeur.

Unique.

Autour de 30€.

Pas de téléphone, réservation uniquement sur place. Pas de carte de crédit.

Ouvert du lundi au vendredi, midi et soir.

4 rue Raoul Bosio, 06300 Nice

2 thoughts on “Nice. La Merenda. Cuisine de coeur”

  1. Tonton alberto
     ·  Répondre

    Ce qu’il y a de mieux et depuis une cinquantaine d’années…à l’époque où Le Stanc était le très valeureux et très malheureux chef étoilé du Chanteclerc.
    C’est mieux comme ça,car là il est certain de donner du bonheur.

    • Le Culinosophe
       ·  Répondre

      Oh que oui!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*