Mori Yoshida. Discret et pourtant…

photo 1 photo 2photoimage 3 image 4imageCe chef pâtissier Japonais a tout compris des subtilités de la pâtisserie à la Française. Tout en finesse, en précision, avec toujours une note qui percute le palet, il éclipse un concurrent Japonais dont je tairai le nom. Pourquoi diable Mori Yoshida n’obtient pas plus de reconnaissance? Mystère…

Quoi qu’il en soit, j’ai été séduit par une sorte de douceur, de suavité, d’harmonie trônant dans ses pâtisseries. Les classiques sont drastiquement respectés, avec cette personnalité en plus qui lui ressemble, très japonisante finalement (mais pas à base de matcha si vous voyez ce que je veux dire). L’art de s’exprimer, en toute quiétude.

Là où j’ai été cueilli c’est sur le croissant. Un de mes favoris c’est certain, avec celui de Blé sucré. Touché par un deuxième croissant dans la capitale, de quoi faire beaucoup d’aller-retour dans Paris. Mais après tout… on vit un peu pour ces moments de bonheur non?

Emplacement de la boutique: Zen.

Ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 19h15.

65 avenue de Breteuil, 75007 Paris.

01 47 34 29 74

One thought on “Mori Yoshida. Discret et pourtant…”

  1. Clem
     ·  Répondre

    Oui, on vit avant tout pour ces moments de bonheur ! Merci pour tes articles et ta capacité à mettre des mots sur ce qui se déguste. Bonne année le Culinosophe ! Bises.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*